Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - Accueil
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - Praticiens - Chirurgie gynécologique et sénologie
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - Praticiens - Oncologie médicale
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - Praticiens - Oncologie-Radiothérapie
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - Praticiens - Chirurgie plastique et reconstructrice
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - Praticiens - Centre de radiologie du sein
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - Praticiens - Anatomo-pathologie
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - Praticiens - Biologie médicale
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - Praticiens - Génétique médicale
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - Praticiens - L’équipe de soins de support
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - Praticiens - La charte de l'IDSLV
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - Le cancer du sein - Généralités
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - Le cancer du sein - Le diagnostic - Le dépistage
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - Le cancer du sein - Le diagnostic - La mammographie
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - Le cancer du sein - Le diagnostic - La biopsie percutanée
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - Le cancer du sein - Le diagnostic - La biopsie chirurgicale
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - Le cancer du sein - Le diagnostic - L'examen anatomopathologique
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - Le cancer du sein - La chirurgie - La chirurgie oncoplastique
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - Le cancer du sein - La chirurgie - La mastectomie
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - Le cancer du sein - La chirurgie - Le ganglion sentinelle
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - Le cancer du sein - La chirurgie - Le curage ganglionnaire
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - Le cancer du sein - La chimiothérapie
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - Le cancer du sein - La radiothérapie
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - Le cancer du sein - L'hormonothérapie
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - Le cancer du sein - La consultation d’onco-génétique
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - Le cancer du sein - La kinésithérapie
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - Le cancer du sein - Les soins de support
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - La reconstruction mammaire - Généralités
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - La reconstruction mammaire - Reconstruction mammaire par prothèse
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - La reconstruction mammaire - Reconstruction par lambeau musculo-cutané du grand dorsal
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - La reconstruction mammaire - La Lipostructure ou Autogreffe de graisse
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - La reconstruction mammaire - La reconstruction de l’aréole et du mamelon
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - La reconstruction mammaire - Les alternatives à la reconstruction mammaire
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - La chirurgie des anomalies du sein - Généralités
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - La chirurgie des anomalies du sein - L’Hypertrophie mammaire et la chirurgie de réduction mammaire
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - La chirurgie des anomalies du sein - L’Hypotrophie mammaire et la chirurgie d’augmentation mammaire
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - La chirurgie des anomalies du sein - La Gynécomastie
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - La chirurgie des anomalies du sein - Les malformations du sein
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - Liens utiles
Institut du sein Léonard de Vinci (IDSLV) - Contact

Institut du sein Léonard de Vinci

Cancer du sein

La kinésithérapie

Chaque patiente traitée pour un cancer du sein peut bénéficier d’une rééducation à différentes étapes de sa maladie.


Une kinésithérapie peut être prescrite soit après une chirurgie du cancer du sein, soit pendant et après une radiothérapie de l’aire axillaire. Chaque situation est particulière ; c’est la raison pour laquelle, après un bilan, le masseur-kinésithérapeute vous propose une prise en charge adaptée et personnalisée.


Les kinésithérapeutes de l’Institut du Sein sont spécialisés dans cette prise en charge.

Les objectifs

La kinésithérapie après un cancer du sein vise à :

-

traiter les complications veineuses et/ou lymphatiques par un drainage lymphatique manuel (lymphocèle, lymphœdème débutant ou installé) ;

-

réaliser des bandages du membre supérieur et/ou vous prescrire un manchon de contention si nécessaire ;

-

éviter que vous n’adoptiez, par réflexe, des positions qui semblent vous soulager sur le moment mais qui peuvent être sources d’enraidissement (on parle de positions antalgiques) ;

-

la récupération de la mobilité de votre épaule et de votre bras à l’aide d’exercices spécifiques. Notamment en prévision des séances de radiothérapie qui nécessitent de pouvoir monter votre bras au-dessus de la tête ;

-

aider à la cicatrisation (à la suite de la chirurgie du cancer et/ou de reconstruction du sein) et, si nécessaire, assouplir la cicatrice et les tissus par le massage ;

-

atténuer les douleurs vives (syndrome des cordelettes axillaires ou thromboses lymphatiques superficielles) ;

-

conserver votre force physique et votre mobilité ;

-

améliorer votre bien être général (soulager les tensions du cou, du dos, de la zone opérée) ;

-

reprendre vos activités quotidiennes et progressivement vos activités sportives si vous en aviez.

Après une intervention du sein (le plus souvent après le 8ème jour), la cicatrisation peut provoquer des tiraillements potentiellement désagréables, qui risquent d’entraîner par position antalgique » une raideur de l’épaule. Une kinésithérapie précoce, par mobilisation et drainage manuel dans un premier temps, favorise une meilleure revascularisation et aide à redonner de la souplesse à la peau. D’autres techniques de massages spécifiques visent à assouplir les cicatrices. Par la suite, des pansements siliconés peuvent par exemple être appliqués en complément des massages.

Vers la fin de la troisième semaine de radiothérapie, la réaction d’échauffement produite sur la région irradiée peut limiter la souplesse de votre épaule. La radiothérapie peut également être responsable d’un œdème réactionnel de la zone irradiée. Des techniques douces de drainage manuel peuvent limiter ces symptômes. Lorsque la peau n’est plus inflammatoire, d’autres techniques de massage permettent à celle-ci de retrouver une meilleure souplesse.

Qu’elle soit immédiate ou à distance de l’intervention, la reconstruction peut être préparée et/ou suivie par une kinésithérapie spécifique. Réalisée avant la reconstruction, des massages et des étirements spécifiques de la peau du thorax peuvent permettre une meilleure mise en place d’un implant mammaire par exemple. Après la chirurgie et sur indication de votre chirurgien plasticien, une mobilisation de votre épaule et l’utilisation de techniques manuelles, douces et adaptées, au niveau de la zone reconstruite visent à améliorer la circulation locale.